La Réglementation

PDFDruckenE-Mail

www.mercantour.eu

LE PARC NATIONAL DU MERCANTOUR

 

L'ensemble cristallin du massif de l’Argentera-Mercantour est un carrefour géologique, climatique et paysager : ses reliefs accidentés et ses multiples paysages abritent de riches regroupements de végétaux et d'animaux.
Les influences climatiques multiples (méditerranéenne, ligure, alpine et provençale) et l’existence de sommets d'altitude marqué à proximité de la mer ont provoqué une remarquable diversité des milieux naturels.

Zone refuge lors des dernières glaciations du quaternaire, le Mercantour est aussi l’un des plus importants foyers d’animaux et de plantes endémiques en France : vous ne les trouverez nulle part ailleurs !

 

Une mission : connaitre et protéger :

Protéger les paysages et le patrimoine naturel et culturel est capital pour le Parc national du Mercantour.

Une réglementation est donc nécessaire pour atteindre cet objectif : admirer plutôt que cueillir, observer discrètement sans déranger! La préservation du patrimoine est un élément important dans le temps de travail du personnel.

Protéger, c’est aussi mieux connaître la faune et la flore et être attentif à leurs évolutions.
Les agents du Parc national procèdent donc à des inventaires et des comptages.
Ils observent les animaux pour mieux connaître leurs comportements sociaux et alimentaires afin d’élaborer des principes de gestion adaptés

 

alt Le bivouac est réglementé par arrêté du directeur (article 15.II 3° du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).
Il est autorisé entre 19h et 9h, à plus d’une heure de marche à l'intérieur des limites du Parc ou du dernier accès automobile (Arrêté n° 95-07).
alt

Les bruits et dérangements de nature à troubler le calme et tranquillité des lieux sont interdits (article 3. 1 5° du Décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).

alt

La chasse de même que le port ou la détention d’une arme sont strictement prohibés (article 9 et 10 du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).

alt

Les chiens, autres que chiens de troupeau au travail, sont interdits dans le cœur du parc, sauf autorisation dérogatoire individuelle (article 3.I 1° et 3.II du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).

alt

Le dépôt, abandon ou jet de déchets, quelque soit le lieu, sont interdits dans le cœur du parc (article 3.I 8° du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).
Merci de redescendre les détritus dans les containers des vallées.

alt

Les feux sont interdits pour éviter incendies, dégradations du sol et la végétation (article 3.I 7° du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).

Dans le cadre d’un bivouac les réchauds sont autorisés à plus de 200 m des limites des bois et forêts.
alt Les prélèvements (minéraux, fossiles, etc.) ou les cueillettes (végétaux, fruits, etc.) sont interdits (article 3.I 2° 3° 4° du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).
alt Les prélèvements à usage familial des habitants (baies, champignons et plantes médicinales dont les listes sont arrêtées par la charte) sont réglementés par le conseil d’administration.

Le survol motorisé est interdit à moins de 1000 mètres du sol (article 15.I 2° du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).

Des autorisations spécifiques sont possibles pour des travaux et certaines activités professionnelles (se renseigner auprès du Parc).  

Le vol libre et le vol à voile sont réglementés par le directeur du parc national  (article 15.II 2° du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009). Actuellement, les principes suivants sont mis en place :

  • le survol du parc en parapente ou delta est libre mais tout décollage depuis le cœur ou atterrissage dans le coeur de parc est interdit.
  • Le survol en vol à voile à plus de 300m du sol d’un axe Allos-Barcelonnette est libre, le reste du cœur étant interdit. 
alt

Le camping dans une tente, une voiture, un camping-car, une caravane ou tout autre abri est interdit dans le cœur du parc (article 15.I 3° du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).

alt

La circulation et le stationnement des véhicules motorisés sont interdits en dehors des voies autorisées (article 15.I 1° du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009).

alt La pratique du vélo tout terrain est réglementée (article 15.II 1° du décret n° 2009-486 du 29 avril 2009) Elle est autorisée par l’arrêté du directeur (Arrêté n°95-13) sur certains itinéraires.
alt Sur les sites des Merveilles et de Fontanalbe, il est interdit de sortir des sentiers (arrêté n°99-01).
C'est une bonne pratique générale pour éviter les dégradations et l’érosion de sols
alt Sur les sites des Merveilles et de Fontanalbe, il est interdit de toucher et de dégrader les gravures rupestres  (arrêté n°99-01).
alt Sur les sites des Merveilles et de Fontanalbe, il est interdit d'utiliser des cannes ou bâtons de marche ferrés (arrêté n°99-01).